Saint-Bruno-de-Montarville, bon premier

Dans mon dernier billet, je vous laissais entendre que je faisais une pause jusqu’à la rentrée. C’est ce que je voulais, mais les événements se bousculent et le Montarvillois que je suis se fait chanter la pomme par le magazine MoneySense. Dans le classement pancanadien, oui, oui, pancanadien, le meilleur endroit pour élever des enfants au CANADA est Saint-Bruno-de-Montarville.  Le groupe musical Les Trois Accords vont être heureux de constater que leur chanson était une prémonition. Quand je pense que des intérêts privés veulent transformer le site de Natrel au centre-ville de Saint-Bruno en usine à marchettes. Vive la mixité démographique proportionnelle!

Dans le classement pancanadien toutes catégories confondues, Saint-Bruno arrive 6e. Même pas un podium! J’entends ceux des autres villes de l’agglo me dire de ne pas me plaindre le ventre plein et vous avez raison. Sans surprise, Ottawa à la médaille d’or dans ce classement toutes catégories confondues. La première du Québec est Saint-Augustin-de-Desmaures qui mérite la médaille d’argent dans le classement pancanadien après Ottawa. Pour le classement québécois, Saint-Augustin-de-Desmaures est bien entendu première avec la médaille d’or, Saint-Bruno 2e avec la médaille d’argent, Boucherville est 6e, Saint-Lambert 14e, Brossard 22e et Longueuil 52e.  Bravo et félicitations à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Pour les impôts fonciers, ni Saint-Bruno ni Saint-Augustin sont présents. Soit c’est le prix à payer pour le classement ci-dessus et/ou on se fait siphonner dans les agglomérations où nous sommes enchaînés? Je ne partage pas avec vous ma réponse, mais je sens que vous lisez dans mes pensées. J’aimerais connaître votre opinion sur cette question.

Le dénominateur commun de ce classement, c’est que sans les Gaulois montarvillois et sans les Gaulois augustinois des années 2004, aucune de ces deux villes que sont Saint-Augustin-de-Desmaures et Saint-Bruno-de-Montarville ne serait dans ce palmarès, car elles auraient été rayées de la carte, laminées par la théorie « assimilatoire » des économies d’échelle de Mme Louise Harel. J’ose espérer que ni le premier ministre Couillard, ni le ministre Coiteux n’enverront des félicitations aux maires Martin Murray de Saint-Bruno et Sylvain Juneau de Sait-Augustin pour leur excellent classement. Ce serait l’insulte à l’injure par ces politiciens qui entretiennent l’asservissement pur et simple de ces deux villes par leur agglomération respective.

Je suspens mes souhaits de « Bon été », car je vais vous écrire sous peu.

Louis Mercier,
Citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville

 

2 thoughts on “Saint-Bruno-de-Montarville, bon premier”

  1. M. Mercier, vous parlez d’usine à marchette. Je ne sais trop quel âge vous avez, mais les chances de vous retrouver avec une marchette sont grandes….à moins que vous vous retrouviez en dessous de l’usine dans une urne avant ce temps.

    R. Daigle
    Saint-Bruno

    1. Bonjour M. Daigle. J’ai voulu simplement illustré la manque de diversité dans les groupes d’âge qui peupleraient le terrain de Natrel. D’ailleurs, j’ai enchaîné en écrivant que la mixité démographique était souhaitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*