Élections 2018 : réponses des candidats et candidates

Depuis la dernière publication des réponses reçues des candidats et candidates, voici le bilan de ce que j’ai reçu:

  • Réponse de Mme Caroline Charest, candidate de QS dans Montarville qui semble couvrir la position du parti QS. Vous verrez que j’ai conservé la réponse d’origine de Mme Charest et, mis à part Carl Lévesque qui m’avait déjà répondu, j’ai fait un renvoi pour les quatre autres candidats et candidates ;
  • Lors de la séance du conseil d’agglomération de jeudi dernier, j’ai croisé Monsieur Ian Lafrenière, candidat de la CAQ dans Vachon et  Madame Jacinthe-Éve Arel, candidate de la CAQ dans Laporte. Ils m’ont promis de me faire suivre leurs réponses, que je n’ai  pas encore reçues .
  • Pour tous les autres candidats, je n’ai rien reçu à ce jour.

Ces réponses sont visibles dans l’onglet « Élections 2018 » dans le haut de cette page à côté des onglets     Accueil,    À propos,    Inscrivez-vous,….

Louis Mercier
Saint-Bruno-de-Montarville

Premier lot de réponses des candidats et candidates

J’ai  reçu des réponses des candidats et candidates à propos de l’agglomération de Longueuil.

Ces réponses sont visibles dans l’onglet « Élections 2018 » dans le haut de cette page actuelle à côté des onglets     Accueil,    À propos,    Inscrivez-vous,….

Louis Mercier
Saint-Bruno-de-Montarville

Élections 2018 : l’opinion des candidats et candidates

En complément à ce que Pierre Sénécal a écrit jeudi dernier dans ce blogue pour lancer le débat sur l’échec démocratique de l’agglomération de Longueuil, je vous livre ma propre réflexion ci-dessous. Les candidats et candidates aux élections 2018 ont reçu aujourd’hui un courriel avec un lien direct vers ce billet, leur demandant de faire connaître leur position pour régler le déficit démocratique de l’agglomération de Longueuil, un enjeu régional majeur.

On sait que l’agglomération de Longueuil a été imposée par le Parti Libéral du Québec à la suite de la reconstitution de quatre villes et on a mandaté la «ville-centre» qu’est Longueuil afin de gérer les services dits «régionaux». Ces services sont : l’évaluation municipale, la gestion des cours d’eau municipaux, la sécurité incendie, la police, la sécurité civile, la cour municipale, le logement social, le transport collectif, l’élimination et le recyclage des matières résiduelles, l’alimentation en eau et l’assainissement des eaux.

Ces services sont beaucoup plus nombreux, sans raison d’être, que ceux gérés par les quelque 90 MRC du Québec. Contrairement aux MRC, notamment pour les services touchant la sécurité incendie et la police, les services de l’agglomération sont rendus par la ville centre plutôt que par une régie intermunicipale qui permettrait une optimisation des territoires desservis et non une maximisation de l’assiette de taxation dans un désordre organisationnel. De plus, la gouvernance fait en sorte que Longueuil règne de façon absolue sur l’agglomération, contrairement aux règles de démocratie dans les MRC. La gestion des compétences locales et celles de l’agglomération sont dans la même entité et deviennent incestueuses; la reddition de compte en est par le fait même opaque et défaillante.

De plus, et c’est là que l’histoire d’horreur se révèle à nous, les Longueuillois ont un droit de vote pour juger tous les quatre ans leurs élus longueuillois en ce qui concerne la gestion des affaires de l’agglomération de Longueuil tandis que les Bouchervillois, Brossardois, Montarvillois et Lambertois n’ont pas de droit de vote pour juger les élus longueuillois à l’égard de leur saine gestion des affaires de l’agglomération.  Pourtant

  • la Charte canadienne des droits et libertés notamment en son article 3 qui se lit comme suit : « Tout citoyen canadien a le droit de vote et est éligible aux élections législatives fédérales ou provinciales ( NDLR : Les villes sont des créatures de la province, mais la province ne peut se soustraire de son obligation de maintenir le droit de vote)» ; et
  • la Charte des droits et libertés de la personne notamment en son article 10 qui se lit comme suit : « Toute personne a droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, l’identité ou l’expression de genre, la grossesse, l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la religion, les convictions politiques, la langue, l’origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap.

nous renseignent que le droit de vote est bafoué en ce qui a trait à la charte canadienne et qu’il y a discrimination selon la situation sociale entre un Longueuillois et les autres citoyens de l’agglomération de Longueuil en ce qui a trait à la charte québécoise. Le droit de vote de citoyens sont violés dans l’agglomération de Longueuil  – celle de Montréal et Québec également et les  cinq ou six autres petites je penserais.

Si, en 2006, on avait eu la possibilité d’employer le vocabulaire d’aujourd’hui -que de nombreux politiciens utilisent largement depuis les quelques dernières années – pour décrire ce qui s’est fait à ce moment-là, on aurait dit simplement que c’était « Socialement inacceptable ».

La campagne «  On paie trop pour Longueuil » a confirmé un très haut taux d’insatisfaction des citoyens sondés, soit ceux de Brossard, Saint-Lambert et Saint-Bruno.

La population résidant sur le territoire de l’agglomération de Longueuil, englobant les villes de Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Lambert ont le droit de connaître la position des candidats et candidates à l’élection du 1er octobre prochain sur cet enjeu régional majeur.

Quelle est la position de ces candidats et candidates?  Je leur ai écrit aujourd’hui même et leurs réponses seront publiées dans ce blogue. Ce sera à lire dans les prochains jours.

Louis Mercier
Saint-Bruno-de-Montarville

Élections 2018 : la faillite de l’agglomération de Longueuil et son remplacement doit être un enjeu

Ca y est! La campagne électorale bat son plein.

Voici venue l’occasion de saisir les candidates et candidats des circonscriptions de La Pinière, Laporte, Marie-Victorin, Montarville, Taillon, et Vachon qui sont dans le territoire de l’agglomération de Longueuil des enjeux touchant l’agglomération de Longueuil qui est manifestement un échec démocratique et organisationnel.

Pierre Sénécal, qui a rédigé quelques billets dans ce blogue, me fait suivre ce texte dans lequel il demande aux candidats et candidates de se prononcer sur l’agglomération de Longueuil qui est une création du gouvernement où ces personnes comptent devenir députés. Ce texte, sous forme de lettre ouverte, sera transmis à tous les candidats et candidates de ces circonscriptions.

Nous nous limitons aux candidats et candidates des quatre grands partis. J’inscris à la fin du billet les noms et adresses courrielles des candidats et candidates tels que j’ai pu les relever à ce jour. Veuillez prendre note des points suivants :

  • Il semble que le PQ n’ait pas encore de candidats dans Laporte, selon leur portail de campagne;
  • Pour Québec Solidaire, aucune adresse n’est disponible dans leur portail et en conséquence; j’indique l’adresse de la permanence en attendant de recevoir l’adresse courrielle de chaque circonscription qui commence à rentrer petit à petit.

N’hésitez pas à leur écrire.

Bonne lecture!

Louis Mercier
Saint-Bruno-de-Montarville


LETTRE OUVERTE AUX CANDIDAT(E)S À L’ÉLECTION GÉNÉRAL DU 1er OCTOBRE 2018

La population résidant sur le territoire de l’agglomération, englobant les villes de Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Lambert ont le droit de connaître la position des candidats et candidates à l’élection du 1er octobre prochain sur la gouvernance régionale.

L’agglomération de Longueuil a été imposée par le Parti Libéral du Québec à la suite de la reconstitution de quatre villes et on a mandaté la «ville-centre» qu’est Longueuil afin de gérer les services dits «régionaux» que sont la sécurité publique, l’évaluation foncière et le transport en commun pour ne nommer que les plus importants.

Or, le Conseil d’agglomération de Longueuil a vécu de crise en crise depuis sa création en 2006 alors que les quatre villes reconstituées que sont Boucherville, Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Lambert ont contesté les supposées «dépenses mixtes» imposées par Longueuil, dont les fameux «frais de gestion de 15%». Il y a eu contestation devant les tribunaux et même une campagne sous le thème «On paie trop pour Longueuil!» et ce n’est que la pointe de l’iceberg.

En effet, depuis l’élection du 5 novembre 2017 qui a donné une mairesse de Longueuil qui se trouve minoritaire au conseil municipal avec une autre crise politique dont on se serait bien passé. Dès les premiers mois de 2018, nous avons assisté à une partie de bras de fer entre le parti de la mairesse Sylvie Parent et celui de l’opposition officielle dirigé par Monsieur Xavier Léger. Qui fait les frais de ces confrontations à n’en plus finir? Les contribuables qui ont vu le budget d’agglomération de Longueuil augmenter deux fois plus rapidement que l’inflation au point que la «quote-part» des villes au  budget d’agglomération de Longueuil devient un fardeau de plus en plus lourd à porter.

Considérant l’échec monumental qu’est le Conseil d’agglomération de Longueuil en tant que structure régionale, est-ce que les candidats et candidates en lice dans les circonscriptions se trouvant sur le territoire (La pinière, Laporte, Marie-Victorin, Montarville, Taillon & Vachon) auront le courage de prendre position sur l’abolition de l’agglomération de Longueuil au profit d’une Municipalité régionale de Comté  (MRC) tel qu’elle existait avant la fusion forcée des municipalités de 2001?

Mieux encore, est-ce que les candidats et candidates en lice laisseront les populations de chaque municipalité voter par référendum local dans quelle Municipalité régionale de Comté elles veulent faire partie?

Souvenons-nous que Boucherville faisait partie de la MRC de Lajemmerais avant la fusion forcée de 2001 alors que Saint-Bruno-de-Montarville faisait partie de la MRC de la Vallée-du-Richelieu alors que les villes de Brossard et de Saint-Lambert faisaient partie de la MRC Samuel-de-Champlain avec Longueuil.

Nous savons que la Municipalité régionale de Comté des Moulins qui englobe les villes de Terrebonne et de Mascouche gère le schéma de couverture du service de sécurité de niveau 3 et que c’est chaque municipalité qui gère son propre corps de police et sa propre caserne de pompier avec succès. Il est temps que les candidats et candidates en lice dans le cadre de la présente campagne électorale affichent clairement leur position par rapport à cet enjeu régional majeur qui a un impact direct sur les services régionaux et le compte de taxe municipale des contribuables. La parole est désormais à vous…

Pierre Sénécal
Saint-Lambert


Liste des candidats et candidates par circonscription.

Montarville               

CAQ   Nathalie Roy                              montarville@lacaq.net
PLQ    Ludovic Grisé Farand           Ludovic.GriseFarand@plq.org
PQ       Daniel Michelin                      montarville@pq.quebec
QS       Caroline Charest                     asso@quebecsolidaire.net

Marie-Victorin                     

CAQ   Martyne Prévost                     marie-victorin@lacaq.net
PLQ    Sonia Ziadé                              sonia.ziade@plq.org
PQ       Catherine Fournier               marie-victorin@pq.quebec
QS       Carl Lévesque                          asso@quebecsolidaire.net

Laporte                     

CAQ   Jacinthe-Eve Arel                  laporte@lacaq.net
PLQ    Nicole Ménard                        nicole.menard@plq.org
PQ       Candidat Laporte                  laporte@pq.quebec
QS       Claude Lefrançois                 asso@quebecsolidaire.net
Taillon                       

CAQ   Lionel Carmant                       taillon@lacaq.net
PLQ    Mohammed Barhone           Mbarhone@plq.org
PQ       Diane Lamarre                        taillon@pq.quebec
QS       Manon Blanchard                  asso@quebecsolidaire.net
La Pinière               

CAQ   Sylvia Baronian                      lapiniere@lacaq.net
PLQ    Gaétan Barrette                     gaetan.barrette@plq.org
PQ       Suzanne Gagnon                   la-piniere@pq.quebec
QS       Marie Pagès                            marie.pages.ts@gmail.com
Vachon               

CAQ   Ian Lafrenière                         vachon@lacaq.net
PLQ    Linda Caron                            caronl@plq.org
PQ       Patrick Ney                             vachon@pq.quebec
QS       André Vincent                        andrevin@videotron.ca