Rentrée agglomérative 2016-2017

Mon blogue a fait une longue pause avec des vacances plus longues et plus fréquentes qu’à l’habitude et le tribut qu’il faut payer au retour. Quatre mois de silence. J’espère que vous ne pensiez pas que j’étais « rentré dans mes terres ». AgglomerationLongueuil.ca est toujours bien vivant.

Nous voilà repartis avec la vie municipale de la saison 2016-2017 et pour les Brossardois, Bouchervillois, Lambertois, Longueuillois et Montarvillois, avec la vie agglomérative de ce « modèle démocratique » de nos institutions québécoises qu’est l’Agglomération de Longueuil.

On ne s’est pas trop ennuyé l’année dernière et la saison à venir ne devrait pas être moins intéressante que l’année dernière.

La toute priorité de cet automne est de s’assurer que le budget 2017 de l’agglomération de Longueuil qui sera présenté en décembre prochain revient dans une forme comparable à celle des années 2015 et antérieures. Le format feuille de chou et insignifiant de 2016 avec plus de photos que de chiffres doit être abandonné. De plus, les renseignements donnés dans le programme triennal d’immobilisation (PTI) doivent être précis et de la même qualité que ceux auxquels ont droit les Longueuillois dans le budget de leur ville. La discrimination dans l’information donnée dans le PTI de l’agglo ne doit pas avoir sa place.  La ville de Longueuil s’imagine que les citoyens connaissent tous les boulevards, rues, avenues, ruelles et autres voies de l’agglomération de Longueuil. À titre d’exemple, le projet AGG-43-4026-13 du PTI de l’année dernière  se lit comme suit : «Déménagement de la prévention incendie au 77, rue d’Auvergne ».  Il y a une rue d’Auvergne à Brossard, une à St-Lambert et une à Longueuil. Alors, dans quelle ville est-ce que ce projet est réalisé? Les Longueuillois ont la chance de savoir dans quel arrondissement chaque projet est réalisé.

J’ai écrit à Mme St-Hilaire le 18 mai dernier un courriel très précis pour lui demander de revoir le format du budget 2017 qui sera présenté en décembre. Les maires des autres villes étaient en copie. Bien que « Nestor l’Ordinateur » de service de la ville de Longueuil se soit empressé de me répondre pour accusé-réception de mon courriel, je n’ai reçu aucune réponse.

J’ai donc fait un rappel avant-hier, quatre mois plus tard et trois mois avant le dépôt du budget 2017, en inscrivant en copie les maires des quatre villes agglomérées. Nestor est toujours d’une célérité exemplaire et j’ai reçu le même accusé-réception passe-partout qui se lit :

« Bonjour,

La présente confirme la réception de votre correspondance adressée à madame Caroline St-Hilaire, mairesse de Longueuil.

Nous vous assurons que la mairesse prend personnellement connaissance de tous les courriels qui lui sont adressés et qu’une personne-ressource traitera votre demande dans les plus brefs délais et, le cas échéant, communiquera avec vous pour toute information complémentaire.

                                                                                   Le cabinet de la mairesse. »

Au moins, la mairesse me lit. C’est quand même un honneur. Je vais attendre encore un peu pour la lire à mon tour.

Bonne rentrée à tous et continuons la lutte pour que l’agglomération de Longueuil respecte les principes de base d’une démocratie.

Louis Mercier,
Citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville

4 thoughts on “Rentrée agglomérative 2016-2017”

  1. Merci Louis de veiller aux intérêts des Montarvillois. Il faut des porteurs de ballon comme toi pour compter des points, mais il est important que l’équipe applaudissent tes exploits et puisse prendre la reléve de temps en temps. Bonne saison.
    Maryse Lemay

    1. Merci Maryse,

      Pas facile en effet cette partie de rugby car l’arbitre (gouvernement du Québec) nous dit qu’il veut que l’équipe adverse gagne. Tous les coups leur sont permis.

  2. Bon retour et surtout bon courage pour poursuivre tout ce travail que vous avez déjà très bien amorcé. Il serait tellement malheureux que vous ne receviez pas l’appui nécessaire de tout le Conseil pour poursuivre ces démarches importantes à la bonne gestion de nos taxes et de nos aspirations pour un Conseil d’Agglomération mieux équilibré et plus transparent.

  3. Merci de toujours attirer l’attention sur les iniquités fiscales de cette association forcée à l’agglomération de Longueuil ! La municipalité de Saint-Bruno a plusieurs points communs avec celle de Sainte-Julie, mais se distingue par un niveau de taxes autrement plus élevé. L’explication : Sainte-Julie fait partie d’une MRC, et Saint-Bruno de l’agglomération de Longueuil. Nos efforts communs devraient avoir pour but de se désengager de cette agglomération, qui cause un préjudice au développement de Saint-Bruno.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*