Longueuil s’adonne à des techniques d’hameçonnage et de harponnage au détriment de l’agglomération

Aux amateurs de pêche qui sont nombreux au Québec et peut-être parmi vous, ne pensez pas que je vais vous faire partager de nouvelles techniques de pêche blanche dans le fleuve St-Laurent ou que je vous lance une invitation à la pêche aux poissons des chenaux. Pour les autres, aucun risque que je vous ferre comme un brochet.

Non, je vais vous instruire dans un premier temps d’un nouveau sport pratiqué dans la grande toile de l’internet où des gens ou organismes avec des intentions malveillantes veulent vous détourner, donc vous hameçonne ou vous harponne pour s’assurer que vous ne leur échappez pas et vous arnaque ensuite.  Longueuil pratique ce nouveau sport depuis un certain temps au détriment de l’agglomération.

Selon le site www.linternaute.com, le terme hameçonnage est utilisé pour faire référence à une pratique courante sur internet qui consiste à envoyer un message destiné à amener une personne à se connecter sur un site et fournir des informations confidentielles. Pour le harponnage, je vous renvoie à sa définition dans Wikipedia. En somme, c’est comme l’hameçonnage, mais c’est plus ciblé.  Si on veut rester avec une définition un peu plus classique de ces nouvelles techniques dans l’internet, je dirais que la Ville de Longueuil fait de l’usurpation d’identité. Les victimes : Boucherville, Brossard, Saint-Bruno et Saint-Lambert.

Suivez-moi bien. Mettez-vous dans la peau d’une jeune personne en affaires, prospère dans sa région (vous vous prénommez Claude, homme ou femme comme vous le voulez), qui souhaite s’établir sur la Rive-Sud de Montréal afin d’asseoir la croissance de son modèle d’affaires. Claude avait rencontré Mme St-Hilaire dans un cocktail qui lui a dit «  L’agglomération de Longueuil répondra à vos attentes par son dynamisme et son harmonie entre les cinq villes qui la constituent. C’est plus de 400 000 habitants. De plus, un aéroport, la 30, la 20 et la 10 à proximité, un pôle universitaire, un métro….. » . Elle lui en met plein la vue.

Deux semaines plus tard, Claude, féru(e) en informatique et adepte de l’internet, ouvre un moteur de recherche et tape «  Agglomération Longueuil ». Après avoir écarté Wikipedia et le blogue d’un citoyen intitulé « agglomerationlongueuil.ca », elle clique sur ce qui semble être le site de l’agglomération de Longueuil. Elle atterrit dans la page d’accueil de la Ville de Longueuil que voici :

C’est un joli damier de gros boutons réparti sur trois lignes et six colonnes, bien fait et conçu principalement pour les utilisateurs de tablettes ou de téléphones.  Rapidement, Claude clique sur le premier bouton qui justement l’intéresse soit celui de « Agglomération de Longueuil » avec l’icône de la sphère sillonnée de méridiens et de parallèles.

Clic! Voici la page suivante.

Bon! Joli damier encore. Maintenant il faut lire un peu plus. «  Service de police, Sécurité incendie, Transports, Évaluation foncière …….. Longueuil économique ». Bien sûr, c’est ici qu’on clique sur ce dixième bouton.

Clic! Voici la page. (Comme elle est très longue,  je n’affiche ici que le haut).

Maintenant soyez bien attentif, car Longueuil vient de vous ferrer et va subtilement mouliner pour vous amener dans son bateau. Dans la peau de Claude, vous lisez la page de haut en bas et vous êtes impressionné(e) avec tout ce qui est là : la carte des cinq villes, l’aéroport, la place du métro….. On vous en met plein la vue! La roulette de votre souris tourne à fond. VOUS ÊTES ÉBLOUI(E) ET CONVAINCU(E). Dans l’encadré à la fin, on vous invite à appeler M. Patrick Savard, le directeur général (dans votre tête, le dg de l’agglomération de Longueuil bien entendu) ou de lui écrire. Voici cet encadré.

Voilà! Vous avez mordu à l’hameçon au début de cette page et à la fin, vous avez été harponné(e) par l’invitation d’appeler le dg de Longueuil.

Maintenant, je vais vous expliquer ce que Longueuil fait pour tromper l’investisseur.

En réalité, il n’y a pas de site de l’agglomération de Longueuil (j’en réclame un depuis le début de ce blogue en janvier 2016). L’agglomération de Longueuil n’existe pas comme me l’a dit le dg de Longueuil. C’est une table décisionnelle de la Ville de Longueuil où les maires des quatre autres villes ont un droit de vote. Arrêtons ici sur ce qu’est l’agglo sinon on n’en finira pas mais si vous voulez comprendre un peu plus la « patente », écrivez-moi.

Quand on entre dans la page de la Ville de Longueuil comme l’a fait Claude et qu’on clique sur le gros bouton «  Agglomération de Longueuil », on est toujours dans le site de la ville de Longueuil mais dans une vitrine de bouton de compétences uniquement de l’agglo. En cliquant ensuite sur le bouton « Longueuil  économique », on vous aiguille tout simplement sur la page « Longueuil  économique » de la Ville car il n’y a pas de page qui existe pour l’agglomération. Cette page-là est la même que celle que vous auriez eue si, une fois entré dans le site de la Ville de Longueuil au tout début, vous aviez cliqué sur «  Économie et entreprises »   (icône avec le diagramme et la courbe fléchée vers le haut) que voici:

puis ensuite dans la page suivante de cette partie du site, vous aviez cliqué sur le même bouton « Longueuil  économique ». En passant, Longueuil a tout mis sur la page d’accueil pour que son citoyen retrouve tous les services de la ville, même ceux de compétence d’agglomération: bouton Taxation et rôle d’évaluation, bouton Service aux citoyens, bouton Sécurité publique pour en nommer quelques-uns. Longueuil amalgame les deux champs de compétences.

Comme vous êtes un résidant d’une ville liée de l’agglomération de Longueuil et non un « étranger » et néophyte, vous comprenez maintenant que lorsque Claude a cliqué sur ce bouton « Longueuil  économique », il (elle) ne s’est pas attardé à la première phrase en caractère gras «  Longueuil fait partie de l’agglomération de Longueuil ». (Retournez à la copie écran ci-dessous; je ne l’avais pas encerclé volontairement). Quand, j’ai lu cela en septembre dernier, je me suis dit que c’était une vérité de La Palice que «  Longueuil fait partie de l’agglomération de Longueuil ». Puis, j’ai trouvé cela bizarre que ni Boucherville, Brossard, Saint-Bruno et St-Lambert ne soit mentionné explicitement et qu’à la fin, on dirige le lecteur vers le dg de Longueuil plutôt que le DEL, qui est justement responsable du Développement économique de Longueuil. Après avoir navigué de gauche à droite dans le portail de la ville, j’ai découvert la supercherie.

SCANDALEUX! INACCEPTABLE! IMMORAL! ÉCŒURANT! HONTEUX! VICIEUX! Longueuil détourne pour son bénéfice le patrimoine collectif de l’agglomération qu’on veut créer par cette « entité », artificielle sur papier, mais réel pour ceux qui veulent y croire ou qui ne comprennent pas la réalité de ce monstre créé par le gouvernement Charest de l’époque et maintenu en vie par le gouvernement actuel. Après le détournement pour son bénéfice propre, de l’Orchestre symphonique de Longueuil que j’ai soulevé dans ce blogue et qui est une compétence d’agglomération, après la présence du projet de rapport de RCGT sur le site de l’agglo pendant trois mois tout en faisant croire encore au lecteur en ce moment que le rapport est final et que j’ai demandé de corriger, voilà qu’on ajoute maintenant le détournement par Longueuil du développement économique de l’agglomération, à son avantage.

On comprend maintenant pourquoi Mme St-Hilaire est si fière du développement de sa ville en 2016 ( voir son discours introductif au tout début de la séance du conseil de la Ville de Longueuil du 15 novembre 2016 à 3 min 10 secondes) et comme elle le dit : » …de plus en plus d’entreprises choisissent Longueuil comme terre d’accueil…. ».  Et on comprend maintenant pourquoi, lors du dépôt du budget 2017 de l’agglomération le 8 décembre dernier lors d’une séance extraordinaire du conseil d’agglomération,  Mme Sylvie Parent était radieuse de dire que la quote-part de Longueuil avait augmenté dans l’agglo grâce « ….à sa vitalité économique »  (passage à 20 min 50 sec). Avec un tel gréement de pêche dans le site de la ville de Longueuil, la pêche ne peut être que miraculeuse.

Longueuil s’enrichit grâce à sa position dominante et la confusion qu’elle entretient, bénie par le gouvernement central à Québec. Difficile la démocratie municipale en 2017 !

Louis Mercier,
Citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville

7 thoughts on “Longueuil s’adonne à des techniques d’hameçonnage et de harponnage au détriment de l’agglomération”

  1. Honteux, le mot est faible.
    J’espère que Claude n’est pas ici pour implanter une usine de développement de motos électriques pour policiers a 150,000.00$ la copie.
    La place est déjà occupée.

    1. Je persiste à dire que c’est SCANDALEUX, INACCEPTABLE, IMMORAL, ÉCŒURANT, HONTEUX et VICIEUX. Le problème c’est que l’opacité de la « patente » doit cacher encore bien des choses. De plus,comment se fait-il que les fonctionnaires laissent faire cela. Si c’est voulu, ils sont complices par association. Et je signe à nouveau. Louis Mercier

  2. Pour moi, un seul moyen d’éliminer la confusion serait de changer le nom de l’agglomération pour un nouveau nom qui ne reprenne aucun des noms des villes associées!

    1. Plusieurs ont déjà évoqué ce point. Ce serait un très bon début de la fin de cette relation « Ville de Longueuil » et  » Agglomération de Longueuil » qui a un côté incestueux. De plus, il faut un site internet à part, comme le DEL qui en a un et le RTL également.

  3. Louis-Henri Gaumond
    12 février 2017

    Je suis abasourdi par cette nouvelle révélation : l’énorme travail de vos recherches sur la situation déplorable de la « Vie Économique » de notre Aglomération m’inspire encore plus de méfiance envers la « Maison-Mère Longueuil ». Il est indéniable que le vent tourne toujours en leur faveur…mais à nous d’en découvrir le chemin pour y parvenir.

    Une transparance déficiente à souhait… Merci Monsieur Mercier.

    1. Merci de votre mot et vos remerciements. En effet, ça m’a demandé pas mal de temps, de recherche et de validation pour ramasser tous ces morceaux. Et il a fallu tout mettre cet attirail de renseignements en ordre et pondre le texte. J’ai commencé à 19h30 samedi soir et c’est à 1h30 du matin que j’ai publié le tout. Vos mots et ceux des autres m’encouragent à continuer. Merci encore.

  4. Il est de plus en plus clair que la ville de Longueuil cherche à s’accaparer des offres commerciales et industrielles proposées dans la région au détriment des autres villes formant l’agglomération, en entretenant la confusion entre les termes « ville de Longueuil » et « agglomération de Longueuil ». Il serait temps que l’agglomération change de désignation, et se dote de moyens informatiques appropriés pour refléter cette réalité : les villes liées ont leur existence propre, particulièrement dans le domaine de l’économie. Pour éviter les sources continuelles de conflit, l’agglomération devrait être plus respectueuses des besoins de ces autres villes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*