Liste des candidats-maires qui ont signé …

Je publie un billet écrit par le Lambertois Pierre Sénécal. Il indique le nom des candidats à la mairie de chacune des cinq villes de l’agglomération et leur promesse ou non à signer les 10 à 22 engagements électoraux de la Ligue d’action civique.

Je dois préciser que l’état de la situation pour chaque candidat est celui qu’on a pu dégager lors d’une communication avec un responsable de la Ligue le 30 octobre en soirée. La situation pourrait évoluer d’ici au 5 novembre prochain mais nous jugeons qu’il est valable de publier cette mise à jour en ce 31 octobre 2017.

Louis Mercier
Citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville

(NDLR: Mme Thérèse Hudon a signé l’engagement le 1er novembre)

=========== DÉBUT =========

Transparence, imputabilité et participation citoyenne dans le monde municipal! Pourquoi les deux candidats à la mairie de Boucherville n’ont-ils pas promis d’appliquer les engagements électoraux de la Ligue d’action civique?

Si vous visitez le site internet de la Ligue d’action civique, vous constaterez que cet organisme a pour mission de lutter contre la corruption en poursuivant trois missions :

1) Saine gouvernance des villes, des commissions scolaires et des autres administrations locales;
2) Plus grande participation des citoyens à l’administration locale (vigilance, arbitrage);
3) Plus grand engagement des citoyens dans les élections, y compris en tant que candidat.

Sur le dernier point, il est intéressant de constater que la Ligue d’action civique a créé une page facebook affichant les candidats à la mairie de chaque ville du Québec qui ont promis de respecter les engagements électoraux de la Ligue d’action civique. Cliquez ici pour consulter la liste.

Bien que la présence du nom du candidat dans cette liste indique son accord, l’absence de nom ne veut pas dire que le candidat refuse de signer cet engagement. Toutefois, on a communiqué avec la Ligue pour connaître les noms des candidats qui leur auraient dit qu’ils ne signeraient pas l’engagement ou ont ignoré leur demande. Dans un tel cas, nous jugeons que cela est un REFUS. Pour les autres candidats, on indique simplement EN ATTENTE. Voici donc par ordre alphabétique des villes de l’agglomération de Longueuil le résultat :

BOUCHERVILLE
M. Jean Martel (maire sortant)
Équipe Jean Martel – Option citoyens citoyennes            REFUS
Mme Monique Reeves
Indépendante                                                                      REFUS

BROSSARD
Mme Doreen Assaad
Brossard Ensemble – Équipe Doreen Assaad                    AFFIRMATIF
M. Paul Leduc (maire sortant)
Priorité Brossard – Équipe Paul Leduc                              REFUS
M. Hoang Mai
Indépendant                                                                        AFFIRMATIF
M. Jean-Marc Pelletier
Renouveau Brossard – Équipe Jean-Marc Pelletier          REFUS

LONGUEUIL
Mme Sadia Groguhé
Option Longueuil – Équipe Sadia Groguhé                       AFFIRMATIF
Mme Josée Latendresse
Longueuil Citoyen – Équipe Josée Latendresse                 AFFIRMATIF
Mme Sylvie Parent (mairesse suppléante sortante)
Action Longueuil – Équipe Sylvie Parent                          REFUS

SAINT-BRUNO-DE-MONTARVILLE
M. André Besner
Parti Équilibre                                                                    EN ATTENTE
M. Michel Deslandes
Indépendant                                                                       AFFIRMATIF
M. Bruno Harvey
Indépendant                                                                       EN ATTENTE
Mme Thérèse Hudon (signé le 1er nov.)
Alliance municipale de Saint-Bruno-de-Montarville     AFFIRMATIF
M. Martin Murray (maire sortant)
Parti Montarvillois                                                             AFFIRMATIF

SAINT-LAMBERT
M. Pierre Brodeur
Indépendant                                                                       EN ATTENTE
M. Alain Dépatie (maire sortant)
Indépendant                                                                        REFUS
M. Mark Edwards
Indépendant                                                                       EN ATTENTE
M. Dominique Lebeau
Indépendant                                                                       EN ATTENTE
M. Jean-Pierre Roy
Indépendant                                                                       AFFIRMATIF
M. Martin Smith
Indépendant                                                                       EN ATTENTE

Il est plutôt consternant de constater que Boucherville est la seule municipalité de l’agglomération de Longueuil à n’avoir aucun(e) personne promettant de respecter les engagements électoraux de la Ligue d’action civique…. Doit-on relancer les personnes concernées qui ont « oublié » que la Ligue d’action civique interpelle toutes les candidatures à la maire du Québec dans le cadre de la présente campagne électorale municipale?

Avec l’adoption de la Loi 122 les villes pourront octroyer des contrats dit « de gré à gré », c’est-à-dire sans appel d’offre, jusqu’à 100 000 $ alors que c’était 25 000 $ auparavant. Selon un article du quotidien Le Devoir en date du 14 février 2017 intitulé : « Moins de mise en concurrence dans les petites municipalités : Le projet de loi 122 ouvre grand la porte aux contrats accordés de gré à gré » pour une ville de 22 100 habitants comme Saint-Lambert, ça représenterait 47,9% des contrats pour 2016!

Afin d’illustrer l’impact d’un contrat de gré à gré, souvenons-nous de l’article du Journal de Montréal en date du 13 mai 2016 intitulé : « Longueuil paie 300 000 $ pour deux motos qui valent 120 000 $ » : Cet achat de motocyclettes électriques pour les policiers de la ville fait l’objet de critiques ».

On peut lire plus loin dans cet article :  «C’est éthiquement un choix douteux. Ce n’est pas de la responsabilité d’une municipalité de financer la recherche et le développement d’un produit d’une entreprise privée. J’ai de la misère à voir quels bénéfices vont en retirer les contribuables », « affirme Jérôme Couture, chercheur à l’Institut national de recherche scientifique et spécialisé en politique municipale. » Pour mieux nous faire avaler la pilule, Longueuil rétorque qu’elle bénéficiera d’une subvention du Fonds municipal vert… De quel montant au juste? Nulle ne le sait!

Ironiquement, nous pouvons lire dans Le Courrier du Sud de l’édition du mercredi 25 octobre 2017 en page 11 l’article intitulé : « Les motos électriques ne roulent pas encore sur les routes de Longueuil ». Le conseiller municipal Xavier Léger a demandé un suivi dans ce dossier et on lui a répondu que les véhicules ont subi des essais et que des correctifs sont nécessaires…

Avec ce genre de « gouvernance », il est important de se poser la question suivante : Quelle candidature à la mairie aura le minimum décent de promettre de respecter les engagements électoraux de la Ligue d’action civique afin d’assurer la transparence, l’imputabilité et une meilleure participation citoyenne?

La réponse est désormais entre les mains des électeurs et électrices lors du scrutin du 5 novembre prochain; d’ici là, rien ne vous empêche d’interpeller les candidat(e)s qui ont « oublié » de promettre…

Pierre Sénécal
Saint-Lambert

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*