Je serai candidat à Saint-Bruno pour un poste de conseiller

Eh oui! j’ai décidé de briguer le poste de conseiller dans le district 5 à Saint-Bruno-de Montarville pour les prochaines élections municipales du 7 novembre prochain.

Vous savez que je m’intéresse à tout ce qui touche à l’agglomération de Longueuil et cela remonte à 2006. D’une part, il y a le vide démocratique de cette structure boiteuse et d’autre part, quand on sait que pour une maison moyenne à Saint-Bruno dont la valeur d’évaluation est 420 000$, 62% des impôts fonciers vont directement à Longueuil, ça se comprend que les efforts doivent être concentrés dans cette direction.  En complément d’information, pour une maison de 315 000$, soit 75% de la maison moyenne, le pourcentage est 58,5% tandis que pour une maison de 525 000$, soit 125% de la maison moyenne, c’est 64,5% qui est refilé à Longueuil.  Tout s’explique. Tout me porte à croire que ces proportions sont du même ordre pour les villes de Boucherville, Brossard et Saint-Lambert.

Pourquoi je fais le saut en politique? En tant que citoyen, il est difficile d’être un acteur d’influence. Conjuguer la vie professionnelle et familiale avec la vie de conseiller est exigeant. Aujourd’hui, ma carrière professionnelle est chose du passé et mes quatre enfants volent de leurs propres ailes depuis longtemps. Trois événements des cinq dernières années, mis bout à bout m’ont convaincu de faire le saut:

  • La mairesse de Longueuil Caroline St-Hilaire: Mme St-Hilaire, je vous l’avoue, a de la classe. C’est une politicienne redoutable. Lors de la séance des questions réservées au public, je l’ai malmenée mais elle savait se défendre. Lors d’une mêlée après une séance d’agglomération que je mettrais dans le temps vers le début de 2017, à la veille des élections 2017, elle m’avait demandé pourquoi  je ne me présentais pas en politique municipale.  Je lui avais répondu que ça ne m’intéressait pas. Aujourd’hui, je qualifierais cette invitation d’un compliment à mon égard – certains parmi vous diront que ça ne prend pas grand-chose pour que ça me monte à la tête.
  • Commentaire d’Isabelle Bérubé, conseillère à Saint-Bruno et candidate au poste de mairesse en 2021:  Isabelle et moi et d’autres personnes avons fait équipe pour la Guignolée. Isabelle savait comment je m’investissais dans tout ce qui touche l’agglomération. J’avais même travaillé un dossier avec elle lorsqu’elle siégeait au RTL que j’ai repris par la suite avec Marilou Alarie mais la covid est venue coller les freins à notre démarche. Isabelle m’avait dit dans des mots qui ne sont pas ceux-ci, entre deux cantiques de Nöel devant une porte où le citoyen d’une des maisons cossues au Sommet Trinité replissait la boîte de quelques billets de banque, » Pourquoi ne te présentes-tu pas en politique municipale? »
  • La mairesse Sylvie Parent: autant Mme St-Hilaire avait de l’intelligence et de la classe , autant Mme Parent à mon point de vue est dépourvue de ces attributs. Lors du lancement d’ÉquiAgglo, elle a confirmé à nouveau par sa sortie contre ÉquiAgglo, que la démocratie est bafouée au Québec avec les agglomérations et je dois dire que c’est ce qu’il m’a fallu, après m’être remémoré les deux événements ci-dessus, pour me lancer. Gros merci Mme Parent.

Je vous invite, pour ceux que ça intéresse, à lire un article à propos de ma candidature que les Versants ont publié en page 8 de leur numéro du 14 juillet dernier.

Pour conclure, plusieurs de mes lecteurs ne sont pas de Saint-Bruno. Il se peut que ce blogue déroge temporairement de son cap qui est celui de l’agglomération de Longueuil et que certains billets d’ici au 7 novembre soient teintés au couleur de Saint-Bruno. Je présume qu’avec le titre et les premières lignes, vous pourrez facilement passer outre pour ne pas vous embêter.

Pour les Montarvillois, merci de me suivre et éventuellement dans une page Facebook – c’est incontournable – dont je vous donnerai l’adresse plus tard.

Bon été!

Louis Mercier
Citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville

6 thoughts on “Je serai candidat à Saint-Bruno pour un poste de conseiller”

  1. Merci Louis de ta constance dans la défense des intérêts de Saint-Bruno face à l’agglomération ! Le temps qui passe affecte certains, mais j’admire ton opiniâtreté dans ce combat que tu livres depuis des années.

    François Dufour

    1. Certes le temps passe mais je sens que les villes reconstituées vont travailler plus en étroite collaboration après les prochaines élections.

  2. Ça prends du courage pour se présenter comme candidat indépendant à Saint-Bruno-de-Montarville quand on sait que des candidatures rivales proviendront de parti politique municipal avec tous les avantages que représente la force d’une telle machine électorale. Que tous mes voeux de succès vous accompagne dans le cadre de cette campagne électorale. Votre expérience professionnelle ainsi que votre bénévolat au Comité des finances de la municipalité seront des atouts majeurs. Encore une fois, bravo pour votre implication citoyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*