Longueuil sort enfin son tire-pois

Enfin, Longueuil a publié le rapport final du cabinet Raymond, Chabot, Grant, Thornton (RCGT)  jeudi dernier, 6 juillet 2017, après l’avoir adopté au conseil d’agglomération de ce même jour. Quelle saga!

Un très très court rappel des faits :

  • Dans un communiqué de presse pour contrer le mouvement des villes de Brossard, Saint-Lambert et Saint-Bruno, la mairesse de Longueuil envoie, avec l’aide de sa force de frappe des communicators, un communiqué le 30 octobre 2016 repris par La Presse. Cette lettre « dithyrambe » l’agglo.  Elle invite les citoyens à une soirée d’information pour prendre connaissance et commenter une étude de RCGT sur les coûts de notre agglomération;
  • La séance d’information a lieu le 22 novembre : une poignée de citoyens, enregistrés à leur insu, taille en pièce non pas que le rapport, mais ce que Longueuil veut en faire pour nous faire avaler sa théorie;
  • Renvoyé dans ses buts, Longueuil retient longuement le rapport qui pourtant lui a été transmis en version finale par le consultant fin janvier (j’en ai la preuve);
  • Je relance à maintes reprises lors des séances du conseil d’agglomération de Longueuil pour qu’il accouche du rapport. Ça s’en vient me dit-on;
  • Pour ceux friands des détails, je vous renvoie à mon billet du 6 mars dernier intitulé : «  Longueuil et ses tromperies » car Longueuil maintenait le projet de rapport de RCGT dans son site en insinuant que c’était un rapport final;
  • Je ne vous dis pas encore une fois le nombre de relances que j’ai faites aux séances de conseil de l’agglo. Ça s’en vient me dit-on!  Oui je me répète, mais ça fait du bien de dire la vérité;

Roulement de tambour! Faites entendre les trompettes! Taratata! Taratata!  Longueuil s’avance, déroule l’édit et lit : «En ce 6 juillet 2017, nous, Longueuil, maître des destinées de l’agglomération, annonçons à notre bon peuple qui nous est soumis que le rapport RCGT a été accepté par les instances suprêmes et est disponible ».

Voici à nouveau le lien pour ce rapport mais plus en amont. Tiens! Tiens. Il est maintenant daté du 11 avril 2017 et il a fallu un trois mois moins une poignée de jour pour accoucher du rapport final, d’autant plus que le consultant l’avait transmis en version finale fin janvier. Donc entre la fin janvier et le 6 juillet, le consultant a corrigé à nouveau son rapport pour le datée du 11 avril et du 11 avril au 6 juillet, il a suivi les canaux bureaucratiques de la ville de Longueuil. Curieusement, en séance du conseil de l’agglo du 18 mai, Mme Parent en réponse à ma question ( plage de la 49e minute) , m’indique que le rapport n’est pas retenu indûment car il y a des élus qui avaient demandés des corrections. Cherchons l’erreur: on est le 18 mai, des élus ont demandé des corrections et le rapport est daté du 11 avril. On prend bien bien son temps pour afficher le rapport final mais on laisse traîner durant près de 8 mois un projet de rapport avec une apparence voulue de rapport final.

Donc, en ce 6 juillet, on affiche dans le site de la ville de Longueuil  le rapport final pendant que le bon peuple est en vacances ou se prépare pour les vacances et a un niveau d’énergie à peu près à zéro pour tenter de dompter la bête, comprendre ce qui a été changé depuis novembre dernier et se faire une tête.

Bravo pour noyer le message. Cela me fait penser à la France où j’ai travaillé huit ans. On votait toutes les augmentations de tarif, du transport en commun jusqu’à celui du gaz et de l’électricité …… au mois d’août pendant que les deux tiers de la France étaient en vacances.

Bonnes vacances à tous et il ne faut pas évacuer ce rapport de RCGT, comme le souhaite ardemment Longueuil. Bonne lecture! Continuons le combat.

Louis Mercier,
Citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville

3 thoughts on “Longueuil sort enfin son tire-pois”

  1. Bonjour M. Mercier
    Simplement pour vous remercier, encore une fois, pour tout ce travail et ce temps consacrés à nous informer sur l’évolution du dossier Aglomération. Malheureusement je n’ai pas la compétence pour analyser (profondément) aussi bien que vous ce rapport tant attendu depuis des mois.

    J’imagine que le coût de ce rapport sera payé l’Aglomération ?

    Bon été à vous.

  2. Bonjour monsieur Mercier,
    Voici mon opinion sur la pertinence d’un tel rapport. Je suis en désaccord total à ce que l’Agglomération de Longueuil commande une telle étude. Il s’agit d’une dépense complètement inutile car comment voulez-vous qu’une firme comme RCGT puisse émettre des recommandations pratiques pour la gestion de notre organisme appelée Agglomération de Longueuil. Avouons que RCGT n’est pas (ce qu’on peut appeler) sur le plancher des vaches. Leur travail ne peut être que théorique. Pour de l’efficacité, il faut être pratique et réaliste. Malheureusement, cet état de faits nous confirme que les dirigeants ainsi que leurs commettants de l’Agglomération de Longueuil sont trop faibles pour bien administrer les destinées de cette structure compliquée par une bureaucratie exagérée. Plutôt que s’attarder sur le rapport de RCGT, je pense qu’on devrait s’attaquer aux mauvaises décisions prises par les dirigeants de l’Agglo. afin de démontrer au bon gouvernement du Québec à quel point la structure de celle-ci est mauvaise pour Saint Bruno. Je sais que c’est une très grosse commande, mais quand il faut, il faut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*