Mme La Ministre : Longueuil s’est fait remonter les bretelles par l’institut C.D. Howe

Comme suite à mon billet de vendredi dernier, j’ai décidé d’écrire à Mme Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation pour la saisir de la piètre tenue de ses « sujets » lourds, soit Laval, Longueuil et Québec, en ce qui a trait à la piètre présentation de leurs informations financières selon l’Institut C.D. Howe. À cela s’ajoute la contamination que subissent les citoyens de Boucherville, Brossard, Saint-Bruno et Saint-Lambert par Longueuil et L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures par Québec, ce qui au total avec Laval, touche presqu’un citoyen sur cinq au Québec. Si on vit cette situation, c’est peut-être entre autres suite au relâchement du contrôle du MAMH qui n’exige plus la production du budget dans la forme prescrite par le MAMH. J’y vais donc un peu plus en profondeur mais pas trop.

Pour ceux qui se sont satisfaits de mon billet de vendredi dernier, n’allez pas plus loin, car je ne veux pas vous écœurer. Je vous souhaite un très beau temps des Fêtes et une excellente année 2020. Au revoir. Louis Mercier.

Pour les  autres, voici la suite.

Si vous voulez de nouveaux faits, points d’analyse, sources journalistiques, etc, etc, lisez ce courriel transmis à la ministre. Je me suis assuré d’inscrire en copie les six députés provinciaux qui couvrent ce territoire :

Les maires et mairesses et conseillers et conseillères des cinq villes liées de l’agglomération de Longueuil ont reçu également une copie de ce courriel.

Si j’ai une réponse de la Ministre , hormis l’accusé de réception automatisé de son ministère que j’ai reçu une fraction de seconde après mon envoi, je vous tiendrai au courant.

À tous chers lectrices et lecteurs, au cas où je ne publierais pas un autre billet au cours des dix prochains jours, passez un beau temps de Fêtes et je vous souhaite une excellente année 2020 ainsi qu’à tous ceux et celles qui vous sont chers.

Louis Mercier,
Montarvillois et fier de  l’être

3 thoughts on “Mme La Ministre : Longueuil s’est fait remonter les bretelles par l’institut C.D. Howe”

  1. Merci M. Mercier
    J’aimerais savoir la situation financière de la ville de Longueuil avant et après l’agglomération.
    Vos articles sont toujours appréciés.

    Serge A. Wistaff
    St-Bruno de Montarville

    1. Cela est une tâche extrêmement complexe si on veut repartir de 2002 où il y a eu la fusion et ensuite la défusion en 2006. Cependant, par simple déduction, si St-Bruno par exemple constituait et payait elle-même les services qu’elle reçoit de Longueuil, il serait équivalent au coût basé sur sa population comme toute les villes du Québec. Donc il n’y aurait pas de surfacturation basée sur la richesse foncière comme il existe actuellement. Ce raisonnement vaut pour tous les services où St-Bruno « est forcé » de contracter avec Longueuil. Cela vaut grosso modo 6,5M$ pour St-Bruno et 35M$ pour les quatre villes « astreintes » prises en totalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*